Journée de mobilisation du 6 février, on ne bat pas en RETRAITE !

Toujours debout !

Malgré les diversions médiatiques, la bataille contre la réforme des retraites reste d’actualité. Alors que les journalistes s’évertuent à changer la donne en ne parlant que du coronavirus, une large partie de la population se bat toujours contre la macronite, ce virus porteur de régression sociale. Une majorité de Français reste ainsi opposée au projet de « réforme » des retraites, et 70 % des sondés estiment que le mouvement de protestation va se poursuivre. Il s’agit d’ores et déjà du mouvement social national le plus long depuis mai 68 !

Quand le conseil d’Etat donne raison à la CGT …

Il n’y a pas que les organisations syndicales qui fustigent le projet. Dans un avis rendu le 24 janvier dernier, le Conseil d’Etat a également fait part de ses critiques. Il considère ne pas avoir eu le temps de « garantir au mieux la sécurité juridique » du projet. Sont également pointés du doigt les « projections financières lacunaires » du gouvernement et un recours aux ordonnances qui « fait perdre la visibilité d’ensemble« . Poursuivant son réquisitoire, le Conseil a déploré une « situation d’autant plus regrettable » qu’il s’agit d’une réforme « inédite depuis 1945 et destinée à transformer pour les décennies à venir (…) l’une des composantes majeures du contrat social« . En définitive, c’est un véritable carton rouge qui vient d’être adressé au gouvernement, non pas par la CGT, mais par une des plus hautes institutions de la République …

Non à la casse sociale, OUI a une vraie réforme !

Contrairement aux idées reçues véhiculées çà et là, la CGT ne se contente pas de contester. Le gouvernement souhaite améliorer nos retraites ? Chiche ! Nous avons quelques idées à lui souffler pour renflouer les caisses et pérenniser le système :

  • Garantir immédiatement l’égalité salariale entre les femmes et les hommes: + 6.5 milliards d’€uros de cotisations,
  • Stopper les exonérations de cotisations sociales patronales : + 20 milliards d’€uros,
  • Créer une contribution sociale sur les revenus financiers distribués par les entreprises : + 30 milliards d’€uros,
  • Eradiquer l’évasion fiscale et sociale : + 60 milliards d’€uros.

De l’argent, il y en a, dans les poches des ultra-riches !

Un seul mot d’ordre : la mobilisation

Au gré des échanges que nous avons eus avec vous depuis 2 mois, nous avons fait face à des états d’esprit et des sentiments très disparates. De la résignation, parfois, face à un pouvoir exécutif qui agit façon rouleau compresseur. De la colère et de la détermination, de la part de celles et ceux qui participent aux manifestations. De l’indifférence chez certains – notamment les plus jeunes – sous prétexte que « la retraite c’est loin ». Effectivement la retraite sera un horizon de plus en plus lointain et de plus en plus précaire si nous ne gagnons pas cette bataille. Il est encore temps de venir grossir les rangs de la contestation !

Participez à la journée de grève

L’appel à la grève est de minimum 1h et couvre la journée.

Nos rendez-vous :

  • Le Mans
    • Jeudi 6 février, avenue Rostov-sur-le-Don (en bas de l’escalier menant à la mairie du Mans)
      • barbecue à 12h
      • départ en manifestation à 13h30
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.