NEGOCIATIONS EXPRESSES : 40 minutes chrono ….

Réunir autant de monde pour si peu, c’est bien la preuve que l’entreprise a de l’argent à perdre.
Mais visiblement pas pour les augmentations des salariés puisque les nouvelles propositions sont les suivantes :

  • Augmentation générale de 0.7% à compter du 1er janvier,
  • Augmentations Individuelles de 0.8% à compter du 1er mars,
  • Gratifications pour 0.4%
  • Et pour les cadres un budget de 1.5% pour celles et ceux au-dessus de 55 000 euros (augmentations individualisées)

Toujours en deçà des augmentions des années précédentes.
Toujours pas de plancher pour permettre aux bas salaires de récupérer du pouvoir d’achat.

Pour la CGT nous considérons que c’est vraiment inacceptable. Nos résultats nous permettent de récompenser et répartir les richesses du groupe.
Nous revendiquons 3000 euros  annuels pour les classes 1 à 5, et 3% d’augmentation pour les classes 6 et 7.
Un écart de salaire qui va de 1 à 20 dans le groupe, y compris dans Covea D.
A noter que le « million » égaré l’année dernière ne revient plus sur le tapis…

Notre mobilisation  a sans doute permis que ces propositions commencent à bouger. La prochaine réunion aura lieu le 18 février prochain.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Une réaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.