Les femmes en première ligne

Les femmes seraient les gagnantes de la réforme des retraites. Sauf … Sauf si elles ont des enfants, sauf si elles divorcent, sauf si elles sont veuves, sauf si elles sont à temps partiel … La réalité est donc bien qu’elles seront les grandes perdantes, ne serait-ce que parce qu’elles sont moins payées que les hommes ! Pour mémoire, en 2019 chez COVEA, si l’écart de salaires entre femmes et hommes était neutre pour les employés, il était de l’ordre de 14 % en moyenne chez les cadres …

Il est urgent de lutter contre les inégalités salariales, le sous-emploi des femmes, les temps partiels, la précarité, et de mettre en place un service public de la petite enfance pour permettre aux femmes de continuer à travailler.

Droits des femmes : une priorité pour la CGT

Le 8 mars, journée internationale de lutte pour les droits des femmes, doit être l’opportunité de dire qu’il n’est plus possible que les femmes soient concentrées dans les métiers les moins rémunérés et les moins reconnus, qu’il n’est plus possible que 30 % des femmes soient enfermées dans des emplois à temps partiels, qu’il n’est plus possible que 30 % des femmes soient victimes de harcèlement sexuel au travail.

LA CGT VOUS PROPOSE D’ARRETER LE TRAVAIL (*)

Vendredi 6 mars à 15H40, heure à partir de laquelle les femmes travaillent chaque jour gratuitement du fait des 26% d’écart de salaire entre femmes et hommes

 

Au Mans, nous vous invitons également aux initiatives suivantes, organisées par l’intersyndicale départementale.

  • Samedi 7 Mars à 15h00 place de la République
  • Dimanche 8 Mars à 10h00 au marché de Pontlieue
Pour l’égalité des droits entre les femmes et les hommes,
pour l’égalité des droits tout simplement !

(*) L’appel est couvert par un préavis de grève à compter de 15h40

 

Lire le tract au format PDF

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.