COVEA REFUSE DE MAINTENIR LE SALAIRE DE TOUS LES SALARIES CONFINES

COMMUNIQUE DE LA CGT FIDELIA

Au CSEE extraordinaire du 9 avril dernier la direction de COVEA a confirmé qu’elle ne maintiendrait pas la rémunération de tous les salariés du groupe et tout particulièrement des
chargés d’assistance de FIDELIA.

Osant prétexter l’équité, la direction a décidé que les salariés non télétravailleurs ne bénéficieraient plus du paiement des majorations.

Cela concerne plus de 200 salariés qui n’ont pas pu recourir au télétravail parce que la direction a décidé de ne pas les faire télétravailler pour des raisons qui restent à ce jour inexpliquées.

Pour certains d’entre eux et tout particulièrement les temps partiels, le manque à gagner sera très important. Pour le mois de mai, certains perdront jusqu’à 600 euros de salaire.

A cela s’ajoute la menace d’imposer aux chargés d’assistance, avant le début de la saison, la pause obligatoire de congés et de leurs récupérations.

En effet, si FIDELIA n’atteint pas 4 600 jours de congés posés début mai, alors la direction de FIDELIA exécutera sa menace.

Une fois encore, les salariés de FIDELIA ont droit à un régime spécial.

Avec ses 15 milliards de fonds propres et son PDG le mieux payé de l’assurance mutualiste, COVEA fait de petites économies sur le dos des salariés.

Dans cette période douloureuse où le confinement n’est un plaisir pour personne, des salariés subiront la double peine de l’isolement et des fins de mois difficiles.

COVEA : assurément PAS humain !

Le communiqué en PDF : COMMUNIQUE DE LA CGT FIDELIA

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.