COVID – Déclaration en séance au CSEE Levallois du 24-09-2020

Bonjour Messieurs,

Nous faisons suite à la conférence de presse du Ministre de la Santé du 23 septembre 2020.

Compte tenu de ces dernières informations, nous vous demandons à nouveau de proposer le télétravail aux salariés qui étaient considérés vulnérables au 31 aout. Votre décision, basée de toute évidence sur une lecture biaisée du décret du 29 aout, est irresponsable au vue de la situation sanitaire du pays. Ce décret, qui vise à sortir du chômage partiel des salariés vulnérables qui ne pouvaient télétravailler, n’aurait jamais dû nous concerner et l’argument du lien social est bien ténu à l’aulne des risques encourus.

Concernant, la Guadeloupe et la métropole Aix- Marseille qui sont passés en zone d’alerte maximale. Nous vous demandons :

  • Pour les agences le dispositif actuel appliqué en Guyane soit le matin réception sur rdv et les après-midi, activité par téléphone à guichets fermés. Nous demandons en plus, la suspension des ACE
  • Pour les Centres d’appel Téléassurances, les centres de Gestion GMF, et la Direction régionale, le télétravail pour tous les salariés
  • Compte tenu du contexte spécifique des DOM en terme d’infrastructure médicale, dans la continuité de notre mail du 04 septembre, nous vous demandons aussi la mise en place du dispositif de Guyane et la suspension des ACE.

Concernant les villes de Bordeaux, Nice, Lyon, Lille, Toulouse, Saint Etienne, Rennes, Rouen, Grenoble, Montpellier et Paris et sa petite couronne, nous demandons :

  • Pour les agences, l’organisation mise en place à la sortie du confinement à savoir une réception sur RDV exclusivement.
  • Pour les autres sites, CCC, CG et directions régionales, le télétravail par roulement.

Nous sommes assureurs et notre métier est d’évaluer les risques. Les décisions de la Direction  sont incompréhensibles et irresponsables. Vous nous répondez en CSSCTE le 21 septembre, que vous prendrez de nouvelles mesures quand l’état d’urgence sanitaire sera prononcé par le gouvernement. Une telle réponse est insoutenable, humainement mais aussi socialement quand on se veut une entreprise citoyenne et enfin économiquement à trop tarder. Vous ne pouvez vous contenter d’attendre d’être contraint par les décisions du gouvernement, vous devez anticiper et prévenir. Agissez maintenant !

De notre côté, nous saisissons personnellement Olivier Véran, Ministre de la Santé.

Les élus CGT au CSEE Levallois

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.