La santé, la Sécu : c’est l’affaire de tous !

La santé, un secteur en souffrance

Depuis des années, les professionnels des secteurs de la santé et du social lancent des signaux d’alarme.L’hôpital croule sous une activé exponentielle depuis la pandémie de Covid-19 sans avoir les moyens humains et matériels nécessaires. Les salariés, toutes catégories confondues, subissent de plein fouet la dégradation de leurs conditions de travail. Le gouvernement a tenté de faire taire la colère en octroyant des augmentations de salaire, qui seront réservées aux seuls personnels soignants. Cette obole inéquitable n’est pas suffisante. Le manque d’effectifs partout dans les établissements de santé est inacceptable. C’est l’ensemble de la population que l’on met en danger en méprisant de la sorte les professionnels de santé !

La sécurité sociale, un bien commun à défendre

Notre système de santé est l’un des piliers de la Sécurité Sociale, symbole d’une société moderne et solidaire, résumé par ces quelques mots : « cotiser selon ses moyens, recevoir selon ses besoins ». La Sécu a fait l’objet de nombreuses attaques par les gouvernements successifs, sous les bravos d’un patronat qui combat pied à pied toute idée de partage des richesses. Progressivement, des assurances privées soumises à des critères de rentabilité prennent le pas sur un système universel et solidaire. Les cotisations sociales sont rebaptisées « charges patronales », comme si la solidarité était un fléau ! Les exonérations de cotisations se multiplient, amplifiant ainsi le fantasmagorique « trou de la Sécu », épouvantail créé de toute pièce et servant à justifier les réformes régressives. Face aux attaques du gouvernement et du Medef, il est urgent de reconquérir le financement de la sécurité sociale, pour un système de sante universel et débarrassé des exigences de rentabilité financière.

La CGT revendique :

  • des embauches de personnels qualifiés dans le secteur médical et social,
  • l’ouverture massive de lits pour désengorger les services de l’hôpital public,
  • l’arrêt de la déréglementation du temps de travail prévu par le « Ségur de la santé »,
  • l’abrogation du décret sur les licenciements dans la Fonction publique hospitalière,
  • un projet de loi de financement de la Sécurité Sociale qui réponde aux besoins des professionnels et de la population.

Participez à la journée de grève :

La CGT MMA Le Mans s’associe à l’appel national du secteur médical et social et invite l’ensemble des salariés à participer au
mouvement de grève du jeudi 15 octobre.

L’appel à la grève est de minimum 1h et couvre la journée.
N’oubliez pas de prévenir votre manager en quittant votre poste de travail et de déclarer votre temps de grève à l’issue du mouvement sur votre espace Lifebox.

Applaudir les soignants c’est bien, descendre avec eux dans la rue, c’est mieux !

Points de rassemblement :

  • Le Mans : à 15 heures, place de la Préfecture
  • Nantes : à 14 heures, devant le Centre Hospitalier Universitaire

 

« Ne parlez pas d’acquis sociaux, parlez de conquis sociaux, parce que le patronat ne désarme jamais »
Ambroise Croizat, fondateur de la Sécurité Sociale

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.