GMF – Covid – Lettre à la direction

Bonjour,

Nous avons lu avec attention votre réponse et nous avons le regret de vous dire que nous ne sommes pas convaincus de votre démonstration.

Vous prenez l’exemple de Toulouse et vous vous félicitez d’avoir fermé le site après plusieurs cas positifs au coronavirus. Compte tenu de la situation, il aurait été incompréhensible de procéder autrement, il nous semble. La fermeture s’imposait donc. Néanmoins si vous aviez organisé le télétravail par roulement dans toutes les directions y compris celles de l’Indemnisation et du Développement, nous n’en serions pas là. Ce qui serait normal c’est que vous vous félicitiez, parce que GMF est une entreprise responsable dont le métier d’assureur est d’évaluer les risques, d’avoir pris des décisions telles que :

  • maintenir les salariés qui étaient Prévrisks en télétravail
  • mettre  tous les salariés en  télétravail par roulement afin que ce ne soit pas réservés qu’à certaines directions comme si la santé de certains valait moins que la santé des autres , en prévoyant des mesures spécifiques pour les DOM compte tenu de l’offre hospitalière contrainte de ces départements.
  • parce qu’ils seraient en télétravail, les salariés seraient moins exposés dans les transports en communs bondés en attendant que la télé transportation soit inventée
  • suspendre toutes les formations et les déplacements à Paris afin de ne pas envoyer des salariés qui vivent en zone verte dans une zone rouge écarlate

Et si vous aviez pris toutes ces mesures, peut être que vous n’auriez pas eu à gérer la fermeture de Toulouse après plusieurs cas et là nous pourrions parler de prévention !

Comme nous ne vivons pas dans une bulle, nous échangeons autour de nous et une immense majorité de grandes entreprises ont mis en œuvre le télétravail pour tous par roulement, ont maintenu en télétravail intégral les salariés vulnérables, ont suspendu les déplacements professionnels. En agissant ainsi, en tant qu’entreprises citoyennes, ils participent à protéger efficacement leurs salariés, ne se contentant pas d’intentions incantatoires et ils participent aussi activement à endiguer la propagation de la pandémie.

Les déclarations du Président de la République vous contraindront peut être ce soir à mettre ces mesures en œuvre. Il eut été appréciable de ne pas attendre que vous soyez contraint et là, nous aurions pu croire à votre sincérité et être convaincus.

Bien cordialement,

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.