UES COVEA – NAO Temps de travail

NAO TEMPS DE TRAVAIL2020

Négociation Annuelle Obligatoire Temps de travail, des réunions pourrépondre à la définition du O d’obligatoire.

Unepremière réunion à laquelle la direction donne des éléments chiffrés et répond plus ou moins aux demandes d’explications des organisations syndicales.

Une deuxième réunion à laquelle les organisations syndicales peuvent faire faire part de leurs revendications.

Une majorité des interventions concernent plutôt une mauvaise application de l’accord sur le temps de travail avec des demandesà la direction d’apporter des solutions surtout les points qui ont été dénoncés.

La réponse de la direction est «nous allons étudier vos demandes lors de la commission de suivi de l’accord».

Mais il faut savoir que ne participe à cette commission que les syndicats qui ont signés l’accord, c’est-à-dire2 syndicats sur les 5 qui sont représentatifs à COVEA.

De plus il n’y a jamais de compte rendu de ces commissions. De ce fait, la CGC, la CFTC et la CGT sont exclues.En ce qui concerne les revendications, à proprement dit, les demandes de modifications ou de nouveauté, c’est un NON catégorique.

La direction précise même qu’elle va préparer le procès-verbal de désaccord. Si nous étions mauvaise langue on pourrait dire que ce PV de désaccord était prêt avant le début de la réunion.

Les revendications de la CGT:

  • La semaine de 32 Heures
  • Temps Partiels : Prise en charge par la direction des cotisations à taux plein
  • Temps Partiels : Assouplir les règles de passage du temps plein vers le temps partiel et vice versa.
  • JATT : Appliquer les mêmes règles dans tout le groupe et supprimer les quotas imposés dans les différentes directions
  • Heures Supplémentaires : Arrêt de l’écrêtage (rappel l’ écrêtage est illégal)
  • Heures Supplémentaires : Demande d’embauche de salariés dans les services ou l’usage des heures supplémentaires est excessif.
  • Compteur d’heures : Un vrai compteur permettant à chaque salarié de savoir où il en est,et avec un historique.
  • Report 5 jours de congés : Que ce soit vraiment automatique, et non possibilité au manager de refuser. Demande d’un report exceptionnel de 10 jours pour cette année, vu le contexte.
  • Dons de jours:Lever l’obligation d’avoir pris tous ses jours de congés pour en bénéficier. Demande d’un abondement par la direction. Faire des campagnes selon les besoins et bloquer le système quand le «stock»est élevé.
  • Droit à la Déconnexion : Demande d’un vrai blocage.
  • Déplacements : Prise en charge à 100% au lieu des 50% actuels.
  • Forfait Jours : Faire un vrai contrôle apostériori afin de pouvoir mesurer la charge de travail
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.