Problématique des parents qui vont devoir garder leurs enfants du fait du confinement et de la fermeture des écoles

Suite aux annonces du Président de la République de mercredi soir, instaurant un confinement jusqu’au 3 mai et la fermeture des établissements scolaires, nous attendions avec impatience les décisions que la direction de Covéa allait prendre.

La direction s’est réunie hier jeudi 1er avril, et alors que les organisations syndicales n’ont eu aucun retour officiel, les directions métiers ont déjà commencé à communiquer.

La CGT alerte depuis le début de la crise sanitaire sur les méthodes de communication parcimonieuse de la direction générale, cette dernière persiste aujourd’hui à informer, direction-métier par direction-métier, et marque par marque, ce qui entraine difficultés et injustice.

Alors que le télétravail a été possible au printemps 2020 pour quasiment tous les salariés du groupe, il est annoncé aujourd’hui qu’il n’y aura pas de télétravail possible pour les salariés travaillant actuellement sur site (les agences par exemple).
En parallèle, aussi bien pour les salariés travaillant actuellement sur site que pour les salariés déjà en télétravail depuis plusieurs mois, la direction recommence comme en juin dernier à vouloir inciter, voir même imposer aux salariés de prendre plusieurs jours de congés (6, 7, 8 jours,… suivant les directions), avant un accès éventuel à l’activité partielle !

Nous sommes consternés de constater encore l’absence totale de bienveillance et de générosité de notre direction…

Vos élus CGT vous alertent sur le fait que la direction n’a absolument pas le droit d’imposer aux salariés de prendre des CP, car aucun accord d’entreprise n’a été signé en ce sens chez Covéa.

La seule chose que la direction pourrait éventuellement imposer aux salariés pendant cette crise sanitaire (et sans accord d’entreprise), est la pose de JATT.  Mais si c’est le cas, alors ce sont aux managers de notifier par écrit aux salariés les jours qu’ils leur imposent en JATT, et non pas aux salariés de les poser eux-mêmes.

Par conséquent :
– si vous êtes parents,
– si vous devez gérer l’école à la maison et la garde de vos enfants,
– si vous ne pouvez pas télétravailler, soit parce que vous travaillez sur site soit parce qu’il vous est impossible de cumuler télétravail et gestion de vos enfants en même temps,

Vous pouvez envoyer un mail à votre manager (+ copie au N+2 et RRH éventuellement) en demandant tout simplement à accéder au dispositif d’activité partielle.

Attention cependant : Covéa voudrait se contenter de payer les salariés concernés par l’activité partielle au minimum légal soit 84 % du net.
Encore une belle preuve de générosité de notre employeur !

Vos élus CGT ont d’ores et déjà interpelé la direction de Covéa ce matin sur ce sujet.

Voici pour information les rappels que nous leur avons faits :
– l’employeur ne peut pas imposer la prise de congé en l’absence d’accord d’entreprise spécifique.
– L’activité partielle ne peut pas être conditionnée à la prise préalable de congés.
– Les congés exceptionnels dits enfant-malade n’ont pas vocation à s’appliquer pour garder un enfant à domicile qui n’est pas malade.

Et voici également les demandes que nous leur avons formulées :

  • de ne pas imposer de congés payés aux salariés,
  • de veiller à la possibilité de modifier les périodes de congés,
  • d’assouplir les contraintes des fiches d’organisation (taux de présence),
  • d’autoriser, pour les salariés ayant des enfants à garder, des journées d’absences justifiées rémunérées,
  • de permettre, dans le cadre de l’activité partielle autorisée pour les salariés parents, la prise en charge à 100 % du salaire,
  • d’étendre le télétravail à tout le personnel en agence en capacité de télétravailler.

 

Nous attendons un retour de la direction, et nous vous tiendrons informés. Pensez à consulter régulièrement notre site et nos réseaux sociaux.

En attendant, tenez bon :
– Ne posez pas de jour de congés dans Lifebox, sauf si ce sont des congés voulus évidemment.
– Couvrez-vous simplement en envoyant un mail avec votre demande d’activité partielle.
– Ce n’est pas à vous en tant que salarié de saisir une demande de congés si ce sont des congés que vous ne souhaitez pas.

Nous savons que cette situation est stressante pour tout le monde, mais sachez que la CGT fait son maximum pour vous apporter des réponses claires dès que possible.

Bon courage à toutes et tous ! Et prenez soin de vous et de vos proches


Pour compléter, nous vous renvoyons vers le communiqué de presse de la Ministre du Travail.

Activité partielle : prolongation des taux actuels de prise en charge et précisions sur les règles applicables pour la garde d’enfant

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.