NAO Salaire : nouvel échec malgré le trésor de guerre de COVEA

La dernière réunion de négociation s’est tenue hier 28 février, et s’achève sur un PV de désaccord.

Voici donc les mesures qui vont s’appliquer :

  • Augmentation générale 0.9 % pour les classes 1 à 6 non individualisées ;
  • Augmentation individuelle 1.1 % pour les classes 1 à 6 non individualisées ;
  • Augmentation individuelle 2.5 % pour les classes 5 à 7 individualisées ;
  • Prime « pouvoir d’achat » à 500 euros net (prorata temps de présence) pour les salariés touchant moins de 3 fois le SMIC (~ 52 000 € pour les forfaits jours, ~57 000 pour les autres) ;

C’EST TOUT  pour l’ensemble des salariés 

À cela s’ajoute les mesures sur le Salaire Minimal Annuel comme nous l’avions indiqué :.

  • Pour tous : SMA + P3CO (10 % des salariés de Covéa) ;
  • Manageurs (classe 5 et 6) : SMA + 2 000 €  + P3CO (5 % des manageurs) ;

Ces mesures n’ont rien à  voir avec la NAO Salaire, mais la direction n’a pas voulu amender l’accord Rémunération pour pérenniser les mesures sur le SMA.

La CGT demande depuis les négociations du Statut Commun une rémunération minimale digne de ce nom. Ce sont les difficultés de recrutement de la direction sur le marché de l’emploi qui la poussent enfin à revoir sa politique de rémunération des grilles minimales salariales.

La prise en compte des revendications de la CGT aurait évité l’impasse dans laquelle se trouve la direction.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.