Demande de réouverture immédiate des négociations salariales.

Ce 18 octobre, la CGT et plusieurs organisations syndicales appellent à une grève possiblement reconductible pour augmenter les salaires.
L’inflation exceptionnelle qui affecte sensiblement le pouvoir d’achat des salariés nécessite des mesures salariales exceptionnelles.

Covéa ne fait toujours pas partie des entreprises qui ont accepté de rouvrir des négociations salariales. Avec 0,9 % d’augmentation générale, COVEA est loin de compenser le taux d’inflation et met à mal le pouvoir d’achat des salariés. Il y a urgence à revaloriser nos salaires et notre groupe a les moyens de le faire.

Pour toutes ces raisons, la CGT COVEA, avec l’appui des salariés grévistes, vous demande une nouvelle fois la réouverture immédiate des NAO.

Nous invitons les autres organisations syndicales de COVEA à nous rejoindre dans cette démarche.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.