Augmenter les salaires et les pensions, c’est urgent, c’est possible, c’est gagnable !

Le 18 octobre, la journée unitaire de mobilisation a réuni 300 000 personnes dans les manifestations et plus d’un million de travailleur·ses en grève dans tout le pays.

La question des salaires est au cœur du débat public. De nombreux·ses salarié·es rejoignent cette lutte dans leur entreprise pour une autre répartition des richesses.

La CGT appelle à intensifier ce mouvement pour gagner des augmentations de salaires pour toutes et tous avec deux journées nationales d’action interprofessionnelle le 27 octobre et le 10 novembre.

La CGT revendique :

  • la revalorisation du Smic à 2 000 € brut ;
  • une augmentation de 10 % du point d’indice dans la fonction publique ;
  • l’indexation des salaires et pensions sur l’inflation, pour que toutes les grilles de salaires dans le privé et le public suivent cette évolution avec la mise en place d’une échelle mobile des salaires. Supprimée en 1983, l’indexation des salaires sur les prix existe en Belgique, au Luxembourg, en Espagne, à Chypre…
  • la prise en compte du niveau de qualification dans les grilles de conventions collectives et pour la fonction publique.

Moi aussi, je me mobilise avec la CGT !

Les 27 octobre et 10 novembre, je rejoins le mouvement social pour vivre dignement de mon salaire et de ma pension, pour de meilleures conditions de travail et de vie, pour le droit à la protection sociale et à une retraite décente.

Rassemblement

Paris : 14 h, gare Montparnasse

Le Mans : 11 h, gare du Mans

Toulouse : 12 h, place Jeanne d’Arc

Marseille : 10 h 30, Métro Réformé

Niort : 11 h 30, devant la préfecture

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.